Le procédé shell moulding consiste à couler métal liquide à l'intérieur de carapaces avec possibles noyaux internes, tous les deux formés avec sables traités et enrobés de résines thermo-durcissables.


caractéristiques


absence de réactions entre le métal et le sable pendant la coulée
la perméabilité de la carapace élimine le risque de soufflures internes
la structure du métal est très fine grâce au refroidissement rapide
fusions de précision à stricte tolérance dimensionnelle : CT6- CT7 (ISO 8062)
surfaces uniformes avec rugosité Ra 6,3
épaisseurs minimum contrôlées
conduits internes complexes
surépaisseur d’usinage 1-1,5 mm
angle de démoulage de 0,5° à 1°


Pour fusions en fonte et en acier, click
"
matières"